Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirections d'école et corps enseignant
  • de
  • fr

Promotion des STIM à l'école obligatoire

La pénurie de spécialistes dans les domaines des mathématiques, des sciences expérimentales et de la technique est particulièrement notable en Suisse. Le canton de Berne, qui dispose, avec le canton de Zurich, du plus grand nombre de places de travail en Suisse dans le secteur de l’industrie, ne fait pas exception à la règle : l’offre cantonale ne suffit plus à couvrir les besoins croissants en la matière.

Il est nécessaire d’agir dans ce domaine puisque cette évolution menace notre prospérité. Le Grand Conseil en est d’ailleurs conscient puisque les parlementaires ont déposé plusieurs interventions sur ce thème.

Suite au projet interinstitutionnel Education et technique (2013-2015), la Direction de l'instruction publique et de la culture et la Direction de l’économie publique du canton de Berne entendent poursuivre leurs efforts communs afin de contribuer à atténuer ce problème et de montrer aux enfants, adolescents et adolescentes l’attrait des contenus STIM ainsi que la diversité des professions qui y ont trait.

A l’école obligatoire, l’objectif est d’accroître l’intérêt des enfants et des jeunes pour les contenus STIM. Les efforts menés seront en particulier axés sur les jeunes enfants (école enfantine et degré primaire) et sur leurs enseignants et enseignantes. Les directions d’école et le corps enseignant seront sensibilisés à ces questions, une attention particulière étant accordée à une pédagogie respectueuse des spécificités de genre.

Explorer avec STIM en route

STIM en route donne la possibilité aux élèves de découvrir et d’explorer les domaines STIM de manière ludique à l’aide d’expériences variées et passionnantes. À Langnau, les enfants ont approfondi le thème de la robotique.

  • Plus d’informations et inscription (en allemand)

Promotion STIM à l'école enfantine

Le fait que la promotion des STIM soit possible dès le jardin d'enfants, sans que les enseignantes soient elles-mêmes ingénieures et sans contrainte pour les enfants, est un exemple à suivre au Marzili à Berne.

Partager